Préserver la santé de nos espaces verts : les précautions essentielles lors de l’utilisation des copeaux de bois en paillis !

Dans le domaine de l’aménagement paysager, l’utilisation de copeaux de bois en tant que paillis est largement répandue pour ses nombreux avantages : réduction des besoins en désherbage, économie d’eau, etc.

Cependant, il est crucial de faire preuve de vigilance et de choisir judicieusement le type de copeaux que nous utilisons.

Les copeaux de bois issus du délignage, provenant de la production de planches et de charpentes, présentent peu de risques. Ils sont issus d’une seule essence d’arbre, proviennent de forêts gérées durablement (PEFC). Ainsi, ils sont obtenus à partir de variétés qui ne sont pas porteuses de maladies.

En revanche, une attention particulière doit être portée aux paillis dérivés des copeaux d’élagages.

En effet, dans notre région, des maladies telles que le chancre coloré du platane ou le chancre bactérien du marronnier peuvent se propager. Pour éviter toute diffusion de ces maladies, l’abattage et la destruction par incinération des arbres contaminés sont nécessaires.

L’utilisation de bois contaminés est strictement interdite, sauf dans un contexte industriel réglementé.

Afin d’en savoir plus sur ces risques et les mesures à prendre, nous vous invitons à consulter les sites officiels suivants :

Protégeons la santé de nos espaces verts en faisant des choix éclairés et en appliquant les bonnes pratiques.

Les conseils dAquitila pour faire attention lors de l’utilisation de copeaux de bois en paillis

copeaux de bois, faire attention à son utilisation en paillis aquitilia